Journal



Léonore Boulanger trio : tour Espagne / Portugal 2017 (20 October 2017)

Portrait du voyage en lalaliste échevelée et tigres joueurs de go, sur les routes d’Espagne et du Portugal et même en France avec un bouquet de figues de saison (le ‘Feigen Feigen’ toujours de sortie pour la récolte grâce aux chers Ana Ott Felix van Ott Denise Dix & Le Saule)

Gratitude pour Gustavo Costa qui nous envoya le premier message de Porto depuis Sonoscopia la mystérieuse fabrique d’images sonnantes du futur.

Merci grand à tous. Entre Angoulême, Bedous, Madrid, Caceres, Caldas das Rainha, Pesoes, Leiria, Lisbonne, Porto, Pontevedra, Gijón, Bilbao, Allemans.

13 concerts d’une boucle d’oreille quasi créole

Crédits photos : Léonore Boulanger, Jean-Daniel Botta et Laurent Sériès / photos live: Nicolas Campos et Susana Valadas




Antoine Loyer sur Radio Campus Bruxelles (7 August 2017)

1h45 d’émission en compagnie d’Antoine Loyer (interview, choix musicaux, session live)
+ annonce du concert du Villejuif Underground (Ptit Faystival, Petit-Fays – 08.07.17)
+ nouveauté discographique: Andrea Belfi (sur le label IIKKI)

Groupes d’enfants à Kessenich, Les enfants de Molenbeek-Saint-Jean, Metallica, Philippe Crab & Antoine Loyer, Alim Qasimov…




« Chansons ‘Fraternelles » dans Panikabaret (8 June 2017)

Diffusé sur Radio Panik le 12 avril 2017 :


Quand Antoine Loyer et Philippe Crab s’associent pour s’inspirer mutuellement ces Chansons fraternelles fraichement sorties au Saule, on ne manque pas ça. Et Antoine nous en parle si bien, tout en nous faisant jouer du rommelpot en direct pour l’accompagner ! – Vanessa Fantinel




« La Maison d’Amour » dans The Wire (8 June 2017)

Emouvante collaboration entre une chanteuse française ‘avant-folk’ (Boulanger) et un enseignant de musique persane classique (Merati). L’organiste et joueur d’harmonium Matthieu Ferrandez et le joueur de cordes Jean-Daniel Botta, compagnon habituel de Léonore Boulanger, les rejoignent pour une partie de la session. L’ambiance va de la musique traditionnelle aux ornements légers, à des mélanges vocaux accompagnés à l’harmonium qui sembleraient presque surgir d’un EP de Cosmic Couriers. N’étant pas très au fait de la musique traditionnelle persane, tout ceci n’est que spéculation, bien entendu. Mais les sonorités sont ici absolument captivantes.