Le Saule, Aurélien Merle
Aurélien Merle





Présentation

Aurélien Merle est une longue personne, qui chante qui chante. Une parole rétablie dans le "vert indolent" comme titre son précédent album. Une parole qui console après la pluie. Mais allez savoir, allez voir comme on chante désormais ces jeux d'enfant, dans le simple appareil d'une guitare rapportée du Brésil. (Peut-être un Nick Drake de plus blanche mélancolie dans le jeu liquide et souple), et puis l'écho des voix humaines, ici un violoncelle, et pour s'amuser de l'espace des menues percussions.

"courons courtes jambes tant l'herbe sifflait l'eau se moustiquait en couveuses tendres (...) on coupait l'air en fentes"

Ici l'on se cherche, quelque chose sourd d'une disparition, mais la respiration est un labyrinthe et l'on trouve autre qu'attendu.




Biographie 

Voici maintenant plus de 10 ans qu'Aurélien Merle enregistre et publie ses chansons,.Plus de 10 ans qu'il œuvre avant tout à son indépendance et à sa liberté, à vrai dire bien au-delà de la simple chansonnette. Il n'est donc pas étonnant que ce nouvel album, intitulé "Remerle", nous parvienne après plus de 5 années de silence discographique, 5 années au cours desquelles il aura consacré beaucoup de son énergie à participer au développement d'un label dont il fut à l'initiative en 2008, le label Le Saule. Rien d'étonnant non plus à ce qu'on retrouve sur ce disque la reprise d'une chanson de Pierre Barouh et Areski, tant la maison Le Saule a pu faire parfois songer au bouillonnant Saravah des années 70.

5 années sans disque, donc, au cours desquelles Aurélien Merle a également posé les jalons de 2 autres albums à venir : le premier consacré à la MPB, la musique populaire brésilienne, à travers un répertoire qu'il a porté sur scène en 2013-2014, et le second composé pour la poétesse Séverine Daucourt-Fridriksson, déjà auteure et interprète de l'album "Blaa" en 2008, avec Bertrand Louis. 5 années qui l'auront vu aussi se lancer dans un genre totalement différent de chansonnier, satiriste politique, au sein du spectacle "Goguettes en trio" au succès grandissant. 5 années qui lui auront permis enfin de s'affranchir de Paris pour s'installer en Bourgogne.

C'est pourtant en Anjou qu'Aurélien Merle a grandi et fait ses premiers armes dans la chanson : 14 chansons enregistrées a capella sur un magnétocassette à l'âge de 8 ans et étrangement tombées dans l'oubli, puis une première démo de 13 titres en 2002, à l'âge de 23 ans, "Ceci est un Merle", qui ouvre la voie à un premier spectacle solo, "Pieds nus", aux premiers articles dans la presse locale, et à un premier véritable album en 2005. "Le jeu des balcons mal fermés" est une collection de chansons hétéroclites, parfois franchement pop, mélange d'influences disparates. Citons pêle-mêle : les Smiths, Yann Tiersen, Léo Ferré, Divine Comedy. Puis très rapidement il enregistre 12 poèmes du Nobel irlandais WB Yeats : "For Words, Perhaps" paraît l'année suivante dans une veine plus folk et acoustique, cette fois plus proche de John Cale et de Nick Drake.

Aurélien Merle commence alors à travailler à un album dont il sera à nouveau l'auteur et s'installe à Paris où il fait la rencontre déterminante de Jean-Daniel Botta, Léonore Boulanger, Camille Couteau, Philippe Crab et Antoine Loyer. Très impressionné par leur talent et proportionnellement étonné par le manque de reconnaissance de leur musique, il s'inspire du label Saravah qui marqua son adolescence, et d'expériences plus récentes comme les Disques Bien, ou le Label Frères créé par les frères Marcoeur, pour ébaucher une idée qui prendra forme collectivement sous le nom du label Le Saule, en hommage à une chanson de Dick Annegarn.

A cette époque, il travaille également à la réalisation d'un album pour celle qui chante sur ses premiers enregistrements, Nathalie Pizette. A l'écriture, on retrouve Jolyon Derfeuil, ami commun, poète et vidéaste. Le décès brutal de Nathalie marque profondément le disque "Vert indolent" qui paraît fin 2009 : tout d'abord par sa tonalité mélancolique, mais aussi car y figurent 2 chansons qui lui étaient destinées : "C'est cousu" et "Un doigt sur la bouche". L'envie de tourner la page l'amène à peu défendre ce disque et ce répertoire qu'il emmène malgré tout de Paris jusqu'à Berlin, en passant par Bruxelles et Hambourg.

Sans abandonner l'écriture de chansons, Aurélien Merle se passionne alors principalement pour la musique brésilienne dont il fait un tour de chant, et pour l'art très français de la goguette, qui lui ouvre de nouvelles portes. Fin 2013, il fait l'acquisition d'un petit studio-maison dans l'Yonne où il se lance immédiatement dans l'enregistrement de nouvelles chansons. Juin 2015, c'est prêt : l'album s'appelle "Remerle".




Discographie


Aurélien Merle
Remerle
15 juin 2015
CD | VINYLE | MP3 | FLAC

“Un album merveilleusement arrangé et produit, qui évoque autant les harmonies de Dick Annegarn que les maîtres-chanteurs brésiliens. De la chanson française à la fois cosy et expérimentale.”
LES INROCKS
 

Aurélien Merle
Vert indolent
25 janvier 2010
CD | MP3

"Une oeuvre mature, explorant l'intime avec des gants de velours. La chanson française vient de se trouver des raisons d'espérer une Liberation." A DECOUVRIR ABSOLUMENT


Aurélien Merle
For words, perhaps
1er octobre 2006
CD | VINYLE | MP3

"Coup de coeur" A DECOUVRIR ABSOLUMENT

"Un très bel album de folk dans la grande tradition des baladins anglo-saxons, de Nick Drake à John Cale." ZICORAMA
 

Aurélien Merle
Le jeu des balcons mal fermés
1er octobre 2005
indisponible

"L'art difficile de dire des choses belles se perd ou s'est perdu. Y'a t'il encore un public pour savourer la voix sans artifices et les mélodies rêveuses d'un jeune homme qui ne veut pas savoir que l'imbécile triomphe ni qu'on perd l'amour aussitôt qu'on l'a gagné ?" MUZKAD


Aurélien Merle a compris l'intérêt des chansons d'amour - EP 4 janvier 2010
indisponible

"Aurélien Merle réussit la synthèse entre chanson et tradition anglo-saxonne de pop-songs : un George Harrison, un morceau de Barbara, un Bowie, un classique ("Moon River") et un (très bel) inédit - une maille en français, une maille en anglais... de quoi s'entraîner pour tricoter un joli album!" POPNEWS



Vidéos


Aurélien Merle
80 A.B.
extrait de l'album "Remerle"
 

Antoine Loyer et Aurélien Merle
à Vareilles


Aurélien Merle
Grosse fleur
extrait de l'album "Vert indolent"
 

Aurélien Merle
Vert indolentinterview par Camille Couteau


Photos


Le Saule
Inscrivez-vous à la Lettre du Saule »



Playlist


ouvrir le lecteur en mode fenêtré »



Agenda


Samedi 15 juillet | CONCERT | 12h
Marion Cousin & Gaspar Claus
La semaine Convivència
Espace Léon Blum | Arles (13)


LA MAISON D'AMOUR TOUR
Léonore Boulanger, Matthieu Ferrandez
& Jean-Daniel Botta

• Mercredi 19 juillet
Vogelhaus | Bocholt (DE)
• Vendredi 21 juillet
Free Folk Festival | Fano (DK)
• Mercredi 26 juillet
Musique(s) de cour | Bruxelles (BE)
• Jeudi 27 juillet
Le Ram d'Âme | Namur (BE)
• Vendredi 28 juillet
Concert en appartement | Liège (BE)


Jeudi 3 août | CONCERT
Bégayer
Atelier MTK | Grenoble (38)


Mercredi 9 août | CONCERT
Marion Cousin & Gaspar Claus
Festival Mens Alors | Mens (38)


Vendredi 25 août | CONCERT
Borja Flames
Festival Bonus
Théâtre de Poche | Hédé (35)


Samedi 26 août | CONCERT
Bégayer
Un tigre dans le grenier
Mollans sur Ouvèze (26)


Dimanche 27 août | CONCERT
Bégayer
DATA | Marseille (13)


Samedi 2 septembre | CONCERT
Bégayer
Festival Baignade interdite
Espace Loisirs | Aiguelèze (81)


les affiches des concerts »



Journal

"Chansons 'Fraternelles" dans Panikabaret
La Maison d'Amour dans The Wire
Les enfants de Molenbeek et Antoine Loyer
Le Saule à l'honneur dans Magic
Exposition Loyer Le Nalbaut à Bruxelles
Les Inrocks : Marion Cousin & Gaspar Claus
Les Inrocks : Philippe Crab "Fructidor"
Katerine parle de Jean-Daniel Botta
Le Saule dans Trois Couleurs
Toute la petite table VII
Les Inrocks : JD Botta et Borja Flames
Aurélien Merle en session La Souterraine
Léonore dans le Grand Nord
Toute la petite table VI
“Remerle” dans Les Inrocks
Crab et Loyer - session La Souterraine
Antoine Loyer - interview "Latina"
June et Jim - France Culture




Liens

Clouds Hill
Balades Sonores
Moi j'connais Records
Les Disques Bien
• Les Disques Persévérance
Les Disques du Festival Permanent

Vincent Moon
Petites Planètes
Théâtre des Frères Poussière
Borja Flames
Alexandre Saada
Antoine Chanteloup
Colin Solal Cardo
Anouchka Desseilles
Etsuko Iida
Benjamin Petit-Delor
Aurélien Merle